« Il n'y a pas assez
de trains vers
ma destination »

MARCEL-DOMINIQUE,
VOYAGEUR DE LA LIGNE L